Bourgogne du Sud

 

UCHON

La Chapelle sous Uchon


La chapelle, bâtie sur un bloc rocheux possède une nef romane, un chœur gothique.

L'oratoire
L'oratoire présente un singulier aspect. Il est une sorte de guérite en pierres de taille ouverte d'un côté, et dont les parois latérales construites en encorbellement sont ornées de deux petites niches en accolades. On y accède par quatre marches disjointes, mais sa toiture en pinacle se compose de mœllons bien équarris et d'une conservation parfaite. La croix, déposée à l'intérieur, remplace une stèle à tablette circulaire d'un usage indéterminé, provenant sans doute du château. Le pinacle lui-même était probablement amorti par une croix monumentale, car de tout temps l'édicule porta le nom de Belle-Croix.

Restes de l'ancien château fort (théâtre de verdure).

Les rochers du Carnaval
Le site des rochers du carnaval n'occupe qu'une partie du sommet du massif d'Uchon, la "perle du Morvan". Site classé, protégé pour l'aspect pittoresque des chaos granitiques

Le nez du chien

Le mammouth.

Le carnaval.

Un chemin en automne.

La pierre qui croule
galet de granit porphyroïdes de huit mètres de large et de 2 mètres 30 de haut, pesant plus de 20 tonnes
objet d'anciennes superstitions et peut-être utilisé par les druides.
La pierre qui croule juge spécialiste de la fidélité conjugale. Quelque mari jaloux concevait-il des doutes sur la sagesse de son épouse ? Il l'amenait de gré ou de force à la « pierre qui croule ». Et là, de son doigt tremblant, l'inculpée devait mettre le juge en mouvement. Le nombre des oscillations fixait, sans erreur possible, le soupçonneux conjoint sur son bonheur ou son infortune.

 

Le long du chemin nous pouvons même nous faire des amis.