Bourgogne du Sud

 

Le Creusot

Parc de la Verrerie


Au temps de la cristallerie, existent déjà sur les terrains au Sud de l’entée principale, des jardins potagers pour les ouvriers et un petit jardin d’agrément pour la direction.
C’est Eugène Ier (Schneider) qui, dans les années 1860, transformera ces espaces en parc paysager, comme c’était la mode sous Napoléon III. Il est alors clos par un mur d’enceinte.
Ce superbe parc à l'anglaise de 28 hectares est un véritable poumon vert au cœur de la ville où vivent de nombreux géants centenaires (pin pleureur de l'Himalaya, tulipier de Virginie, cèdre de l'Atlas, sorbier des oiseleurs...)

Le parc du Château est un cadre agréable de promenade, un lieu où l'on peut passer des moments paisible entre l'étang, le clos animalier et l'aire de jeux pour enfants.
Près du Château, des jardins à la française et une immense terrasse panoramique permettent d’admirer la pelouse centrale qui coule jusqu’à l’étang.

 

La partie centrale du Château de la Verrerie accueille l'Ecomusée. Des expositions consacrées à la famille Schneider, à la Cristallerie du Creusot et aux industries métallurgiques vous diront le passé de la ville et de ses habitants.

Le parc de la Verrerie est bien connu des Creusotins qui viennent nombreux s’y balader et profiter de ses larges allées pour courir ou flâner. Mais saviez-vous que ce parc, dit à l’anglaise, possède plus de 120 espèces d’arbres différentes dont certaines sont originaires du bout du monde

Un poumon vert dans la ville (l’un des plus beaux arboretums de Bourgogne) où vous pourrez manger un sandwich, bouquiner tranquille, réviser, refaire le monde…

Chacun des 43 arbres de la visite a été équipé d'une plaque descriptive. Vous serez informés du nom commun et du nom latin, de la famille, ainsi que des caractéristiques spécifiques de l'arbre.

A la croisée de l'Allée des Tulipiers et de la promenade Albert Dulac a été aménagé un espace de jeux.

Glissade, escalade et balançoires sont au programme. Des bancs attendent les parents, fatigués par la longue promenade dans les allées du parc (si si !), alors que les enfants ont encore plein d'énergie à dépenser.

Dès que le soleil se manifeste, les jeux sont occupés. Il n'est pas rare de voir des enfants dès le mois de févier, par les belles journées d'hiver...

Au fond a droite la "cabane du loup" appelée ainsi parce qu'un loup y aurait trouvé refuge au XIXème siècle...

En bas le parc animalier