Bourgogne du Sud

 

TOURNUS

 Ville chargée d'histoire.


Au 1er siècle de notre ère, les Romains établissent sur la voie Agrippa, dans la partie sud de la ville actuelle, un castrum servant d'étape et de magasin à vivres pour les légions. Dès le VIème siècle, Tournus est connu grâce à un sanctuaire dédié à St Valérien, venu ici pour prêcher le christianisme et martyrisé au IIème siècle. Mais c'est au IXème siècle, avec l'arrivée des moines de Noirmoutier, fuyant les Normands et emportant avec eux les reliques de leur saint patron Philibert, que la ville devient un centre religieux important. Aujourd'hui, de très nombreux visiteurs viennent admirer chaque année l'abbaye construite par ces moines du XIème au XIIIème siècle.

L' Abbaye St Philibert
chef d'œuvre d'art roman
Façade ornée seulement d'arcatures et de bandes lombardes

Un des plus grands monuments romans de France
Austère et majestueuse sa façade à l'allure de forteresse.

La Tour du Portier et le réfectoire des moines de Tournus. (937)

A commencer par la Tour du Portier qui permettait l’accès à l’abbaye Saint-Philibert depuis la ville à l’époque où l’abbaye de Tournus était encore occupée par les moines. En effet, à cette époque on ne rentrait pas dans l’abbaye Saint-Philibert de la même manière qu’on le fait aujourd’hui : les moines vivaient isolés de la ville.

Cette tour fut construite par l’abbé Etienne après l’invasion des Hongrois de 937 et est remarquablement préservée.